NewsLetter Précédente
Retour au sommaire
Contacter Isabelle

Newsletter n°9 - 25 Novembre 2004

La visite (2/2) : Le passage

 

 

Je sens que cette NL va faire plaisir à pas mal de monde : je vais vous parler du froid à Marrakech !

Mes amis les Jouanjean ont été les témoins malheureux d’un phénomène curieux : le mauvais temps. Il faut dire que ici, le mauvais temps, on connaît pas ! Si on écoute les locaux, il ne pleut que 10 jours par an (pas de pot, j'en suis déjà à 10 en 3 mois), et il fait toujours chaud.

Des preuves ! des preuves ! Alors voilà, les pauvres Jouanjean sont arrivés, et on était habillés comme ça…

Et quelques jours plus tard, on est passés à ça :

 

Remarquez, ça nous a permis de bouger : comme nous avions prévu ce jour-là une grande marche dans la montagne, nous avons changé de programme, et nous avons décidé de faire une visite surprise/éclair à Essaouira, et de voir un port de pêche sous la tempête ! (très jolies couleurs grisées).

Au fait, si on vous dit que Essaouira est à 1h30 de Marrakech, ne croyez pas cette personne. Essaouira est à 3 heures de route. Une LONGUE route DROITE de 170 km où il ne vaut mieux pas dépasser la vitesse limite, sous peine d’amende de 400 dirhams.

Remarquez, si on avait su que c’était si loin, on n’y serait pas allés, alors on a bien de fait de se faire berner (je me disais aussi que je n’avais pas le sentiment que c’était vraiment la porte à côté, mais bon, les souvenirs sont parfois flous…)

 

Donc, nous sommes allés manger un très bon poisson sur le port, et nous sommes rentrés pour constater qu’un ryad, c’est bien, mais un ryad en été, c’est MIEUX !

Le ryad est une maison dedans/dehors, et il y fait aussi chaud quand il fait chaud que froid quand il fait froid. Mais quand on ne s’y attend pas (au froid) il fait encore plus froid !

Je nous revois, transis dans le salon, à se serrer les coudes et les genoux… et moi, appelant Jean-François pour lui dire que j’allais déménager IMMEDIATEMENT.

Et les jours où il pleut dehors (donc, dedans – vous suivez ?) Ca donne ça : 4 épaisseurs, mais comme je suis très mince, je fais à peine boudinée, non ?

Depuis, je me suis organisée, et cela fera donc l’objet d’une nouvelle Newsletter… En attendant, merci aux Jouanjean qui m’ont permis d’effectuer ce PASSAGE à la nouvelle saison ! et je vous quitte sur cette belle photo de Thierry, qui nous prouve que nous avons quand même passé des moments magiques !

 

 

Prochaine newsletter : Comment je suis sortie vivante d’une fête marocaine !

NewsLetter Suivante
Retour au sommaire
Contacter Isabelle