Retour au sommaire
Contacter Isabelle

Newsletter n°1 – 29 septembre 2004

Bienvenue à Marrakech !

Lila et Zélie vous ouvrent les portes de leur nouvelle maison…

 

Résumé de : comment on en est arrivés là…

Il y a bien longtemps déjà, quand nous nous sommes rencontrés, Jean-François et moi, nous avons émis l’idée de venir nous installer au Maroc… Cette idée est restée un rêve pendant 10 ans. Il y a 5 ans, Jean-François a initié un film qui devait se passer au Maroc, et cet automne, il était prévu que nous le tournions enfin…

Nous avons posé les premiers jalons en juillet, en venant visiter le riad de Pierre et Amina, qui ont immédiatement consenti à nous le louer pour une longue période de 8 mois. Nous avons également trouvé une petite école sympathique, tout près de la maison.

Puis nous sommes partis en vacances en Espagne. Nous nous sommes faits dépouiller de nos papiers et quelques objets de valeur sur l’autoroute (mais ça, c’est une autre histoire !) ; et nous avons appris que finalement, le film ne se ferait pas…

 

Nous avons tout de même décidé d’aller au bout de cette aventure, et voilà ce que ça donne…

Les premières lettres que vous recevrez sont un résumé du premier mois de vie ici. J’ai préféré couper le récit en plusieurs parties, pour ne pas vous infliger tout de suite la lecture des 30 pages que cette histoire comporte déjà ! Ensuite, ce sera du quotidien.

Nous commençons donc par un flash-back.

Mercredi 1er septembre

Après trois jours de voyage, au fur et à mesure que nous approchons de Marrakech, l’excitation monte : " vite ! vite ! qu’on y soit ! "

Les filles ne sont pas plus impressionnées que ça, je crois qu’elles ne réalisent pas vraiment, et elles répètent : " Oh ! L’âne Cadichon ! " à chaque âne croisé ; alors que nous bouillons d’impatience. Heureusement, nous arrivons rapidement au ryad. Pierre, le propriétaire, nous y rejoint un quart d’heure plus tard. Les filles sont déjà dans la piscine.

L’enchantement est le même que lors de notre visite en juillet, même si je ne me rends pas compte tout de suite que ça y est vraiment. Tout est magique, c’est un monde irréel et tous les gens sont tellement gentils et souriants que ça nous change de l’Espagne.

Nos affaires arrivent justement avec l’âne, animal bâté, certes, mais tellement pratique dans la médina !

 

Je commence à mettre à leur place quelques sacs ça et là, avec l’aide de Saïda, la cuisinière, qui a préparé un tagine poulet-citron pour ce soir. Les filles hésitent sur leur chambre. JF voudrait qu’elles prennent celle du bas, moi celle du haut… on remet la discussion à " plus tard " !

La soirée avec Pierre et Amina est sympa ; c’est nous qui mettons la table, j’imagine que ça doit leur faire drôle…

Comme à mon habitude, je pars me coucher plus tôt que les autres, et je m’écroule en une seconde avant d’aborder la deuxième journée marrakchia pleine de surprises…

 

Fin de la newsletter n°1… A bientôt !

 

 

Si jamais vous ne vouliez pas la suite, envoyez moi ce mail à l’adresse [email protected] :

" Merci Isa, mais ton récit ne me passionne pas plus que ça, ne m’envoie plus ta newsletter ! "

(Il n’y aura aucun problème, soyez certains que je vous rayerai à vie de ma liste d’amis…)

NewsLetter Suivante
Retour au sommaire
Contacter Isabelle